Née en 1973, Salomé de Fontainieu vit et travaille à Marseille. Après avoir reçu une formation à l’école de peinture Van Der Kelen (Bruxelles), puis au CEMR (Centre européen des métiers de la restauration) de Venise, elle s’est orientée dans le domaine du design à partir de 1998 puis du art-design avec la rencontre de la Galerie Diane de Polignac en 2009. Ses créations diverses (meubles en béton, chaises, lampes canapé) ont connu un vrai succès comme en témoigne plusieurs commandes du Mobilier national dont notamment l’aménagement du bureau du ministre de la culture et de la communication en 2007 et une table de réunion, « Concorde », en marqueterie de bois pour le salon de l’Elysée en 2017 . A partir de 2013, Salomé de Fontainieu a étendu son champ d’expression à d’autres domaines tels que le relief, l’encre, l’huile et la sculpture. Son langage, sobre et minimal, n’exclut pour autant pas la spontanéité et l’expressivité. Après avoir réalisé des reliefs monumentaux dans un esprit géométrique, l’artiste a entrepris en 2015  une série intitulée « Encres », dont l’écriture linéaire et graphique génère des ponctuations rythmiques intenses. Salomé de Fontainieu s’est ensuite, en 2016, tournée vers la peinture à l’huile où la couleur, appliquée par de larges coups de brosses, se révèle dans la transparence généreuse du glacis à travers des tonalités douces et d’une grande profondeur. A l’été 2020, Salomé de Fontainieu a créé une nouvelle série d’œuvres sur papier qui lui a directement été inspirée par son installation au cœur du magnifique site de Bibémus, non loin de la Montagne Sainte Victoire. Ses réalisations, libres et fortes, parfois hautes en couleur, transmettent l’intangible : un état, un ressenti, une vision. En parallèle à ses créations picturales, l’artiste entame également à partir de 2018 une série de sculptures, les « Constructions » et les « Têtes » qui associent avec ingéniosité bricolage et précision constructive, programmation et aléatoire.

Expositions collectives :

2020 : Exposition de pièces réalisées pour Mobilier National dans les étages de la tour Eiffel, Paris Design week.

2019 : Exposition galerie Aliénor Prouvost, « La couleur au service de l’abstraction

2019 : Exposition à HLM/Hors-Les-Murs – Marseille
2014 : The Salon, Galerie Diane de Polignac, New York
2013 : Manufacture des Gobelins, Paris.
2013 : Galerie Homer de Richard Mishaan, New York.
2013 : The Salon, Galerie Diane de Polignac, New York.
2013 : Masterpiece, Galerie Diane de Polignac, London.
2008 : Salon du design, le VIA, Milan.

Expositions personnelles :

2020 : Exposition à la Galerie Aliénor Prouvost, Bruxelles

2019 : Salon Vert de l’Elysée, installation d’une table de réunion, « Concorde »,  en marqueterie de bois.

2018 : Exposition chez Miguérès Moulin, Paris
2007 : Aménagement du bureau du Ministre de la Culture et de la Communication, Paris.